Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du mars, 2016

Message de Pâques de l’évêque d’Inongo

L’évêque d’Inongo, dans la Province du Mai-Ndombe, invite à la miséricorde les fidèles de son diocèse et toute personne de bonne volonté. Dans son message de Pâques, Mgr Philippe Nkiere présente d’emblée Jésus comme celui qui a été tout au long de sa vie un messager intrépide et un pratiquant acharné de la miséricorde de Dieu. Jésus a accepté, par amour miséricorde de mourir sur la croix au rang des pécheurs afin de montrer l’incommensurable miséricorde du Père qu’aucun péché ne peut arrêter. Après sa résurrection, le Christ communique à ses apôtres et disciples sa puissance de miséricorde, les constituant ainsi « serviteurs de miséricorde ». Que la terre entière entre dans la dynamique de la réconciliation et du pardon, souhaite l’évêque d’Inongo.

Pâques et libération à la prison centrale de Makala (Kinshasa)

A la prison centrale de Makala à Kinshasa, la semaine sainte a été célébrée comme promesse et moment de libération. Mais que veut dire « libération » pour des détenus ? Le père Prosper Ndjoli, missionnaire oblat de Marie Immaculée, aumônier catholique de la prison centrale explique :
« La libération, au-delà des murs de la prison, nous l’assurons en organisant deux activités. La première, c’est la prière, le culte sacré, l’administration des sacrements et l’accompagnement psycho-spirituel, qui nous aident à apporter le Christ. Par la résurrection, le Christ est capable de ressusciter même quelqu’un qui est resté longtemps dans le mal et qui entre en prison. Une autre activité, c’est ce que nous appelons l’alphabétisation.

Semaine sainte au diocèse de Lisala

L’évêque de Lisala, dans la province de la Mongala, Mgr Ernest Ngboko Ngombe, a célébré la messe chrismale dans la cathédrale saint Hermès le mardi saint 22 mars. Trente-trois prêtres ont concélébré. Ils ont renouvelé, à cette occasion, leurs promesses sacerdotales, en présence d’une assemblée immense de fidèles chrétiens dont des religieuses. A l’homélie, l’évêque de Lisala a notamment expliqué que les saintes huiles que le chrétien reçoit lors des sacrements peuvent aider à bien vivre les exigences de la vie chrétienne, à poser des actes conformes à ceux du Christ, le Maître, en donnant un bon témoignage chaque jour et partout.

Dimanche des rameaux à Popokabaka et à Isiro

Au diocèse de Popokabaka, dans la province du Kwango, un millier de jeunes gens et jeunes filles ont célébré pour la première fois ensemble la journée de la jeunesse autour de leur évêque, le dimanche des rameaux et de la Passion du Seigneur, le 20 mars. Ils sont venus de onze paroisses sur les dix-neuf que compte le diocèse. Ils ont parcouru des centaines de kilomètres, venant notamment de Kingwangala, Panzi, Mawanga ou Kingunda.

La neuvième Journée diocésaine des jeunes célébrée dans un stade de football à Kinshasa

Les gradins du stade de football Père Raphaël de la Kethule à Kinshasa étaient occupés à 100% par des jeunes catholiques, le dimanche 20 mars, pour la messe des rameaux et de la Passion du Seigneur. A la demande de la Commission diocésaine des jeunes, la couleur dominante des habits était le rouge, couleur des ornements liturgiques portés aussi par l’archevêque de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, qui a présidé la messe concélébrée par cinq évêques et une centaine de prêtres. Pour la neuvième Journée diocésaine de la jeunesse, l’archevêque de Kinshasa a choisi le thème de la miséricorde suggéré par le Saint-Père François : « Grandir en étant miséricordieux comme le Père ».

Les Filles de saint Paul ont présenté « La Bible africaine » aux protestants de la RDC

Dans l’église protestante dite de la cathédrale du centenaire protestant, à Kinshasa, le dimanche 13 mars, la supérieure déléguée des Sœurs Filles de saint Paul en RDC et en Côte-d’Ivoire, sœur Godelieve Mastaki Ngalula, a présenté la Bible africaine, récemment éditée par les Filles de saint Paul. Le président de l’Eglise du Christ au Congo, la fédération des Eglises protestantes, Mgr Pierre Marini Bodho, avait invité au culte dominical les Filles de saint Paul pour présenter aux protestants cette nouvelle édition de la Bible pourvue de commentaires, notes et introductions de biblistes africains sur la base d’une Traduction Œcuménique de la Bible. Mgr Marini est lui-même bibliste et professeur de l’Ancien Testament à l’Université protestante du Congo.

Préface au nouveau livre de Nicaise Kibel'Bel

Préface

Journaliste et Congolais


La lecture du troisième livre de Nicaise Kibel’Bel achèvera d’en convaincre beaucoup : voilà un journaliste et un Congolais. Admirer l’engagement de Kibel’Bel pour l’amour de sa patrie peut se retourner comme un argument ad hominem. En attirant le regard vers l’Ituri, l’auteur dit et montre que l’identité nationale peut être aussi meurtrière qu’une autre. Et l’histoire récente de la RDC n’accuse que trop de ces cas d’ostracisme et autres proscriptions au nom de l’appartenance à la nationalité. On a beau évoquer l’histoire des migrations pour faire constater combien tous les groupes et peuples sont venus d’ailleurs, de quelque part… Au bout du compte, les « peuples autochtones » sont justement ceux qui sont le moins entendus. Et lorsqu’on a éloigné tous les « étrangers », il n’est pas impossible que la place reste vide que devraient occuper les « vrais » Congolais : ils se rétractent chacun dans sa tribu, son ethnie. Et ceci vaut pour le district de l’Itu…

Funérailles de Mgr Kumuondala à Mbandaka

L’archevêque de Mbandaka-Bikoro, Mgr Joseph Kumuondala, repose désormais dans la cathédrale saint Eugène de Mbandaka. Il a été enterré le lundi 14 mars après des hommages à lui rendus dans le stade Bakusu lors d’une messe concélébrée notamment par une quinzaine d’évêques qui ont accompagné le corps du défunt depuis Kinshasa où il est mort le 5 mars. Parmi eux, le président de la Conférence épiscopale, Mgr Nicolas Djomo, évêque de Tshumbe, le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa.

La mendiante, le mendiant et moi

Au cœur des jours et des nuits
La mendiante, le mendiant et moi
Je pensais bien remettre un peu d’argent à la dame qui me demandait de l’aider à payer le transport en commun. Nous attendions tous deux le bus, et la dame s’est approchée discrètement de moi pour me faire la demande. Elle n’avait pas vraiment besoin d’insister. Je n’avais pas besoin de l’écouter jusqu’au bout non plus. Tout était clair. Visiblement, la dame était dans le besoin, et je connais bien la situation parce que, toute ma vie, je me retrouve constamment dans le besoin. Il y a même des jours où je pourrais désespérer, penser que je ne verrais pas facilement le lendemain.

Messe pour le défunt Mgr Joseph Kumuondala, archevêque de Mbandaka-Bikoro

L’archevêque de Mbandaka-Bikoro, Mgr Joseph Kumuondala, décédé à Kinshasa le samedi 5 mars, sera inhumé à Mbandaka le lundi 14 mars. Le vendredi 11 mars, dans la cathédrale Notre-Dame du Congo, à Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, archevêque de Kinshasa, a présidé une messe pour le défunt. Une vingtaine d’évêques et une centaine de prêtres ont concélébré. Le nonce apostolique, Mgr Luis Montemayor, a transmis les condoléances du Saint-Père à l’Eglise de Mbandaka-Bikoro et particulièrement à Mgr Fridolin Ambongo, évêque de Bokungu-Ikela, administrateur apostolique de Mbandaka-Bikoro depuis le 4 mars.

Clôture de la quarantième session de la Chaire Cardinal Malula

La quarante-sixième session de la Chaire Cardinal Malula organisée du 7 au 8 mars par l’Institut Africain des Sciences de la Mission des Missionnaires oblats de Marie Immaculée s’est clôturée le mardi 8 mars avec le mot prononcé par le supérieur provincial des Oblats, grand chancelier de l’Institut Africain des Sciences de la Mission, le père Abel Nsolo. Deux femmes ont été les modératrices le mardi 8 mars, journée internationale de la femme : Sœur Josée Ngalula, religieuse de saint André, professeur à l’Institut Saint Eugène de Mazenod et Madame Bijou Makuta, professeur à l’Université Protestante du Congo.

Chaire Cardinal Malula : Désir de paix. Paroles des femmes

Au premier jour de la quarante-sixième session de la Chaire Cardinal Malula, le lundi 7 mars, à l’Institut Africain des Sciences de la Mission, deux conférences prononcées en matinée ont orienté les débats et les travaux en ateliers dans l’après-midi. Le directeur de l’Institut Africain des Sciences de la Mission, le père Jean-Pierre Bwalwel, missionnaire oblat de Marie Immaculée, a parlé de « la paix au quotidien. Nature et implications ».

Adieu, père Léon Iwele

Le père Léon Iwele, missionnaire oblat de Marie Immaculée, sera enterré le samedi 5 mars au scolasticat saint Eugène de Mazenod, à Kinshasa-Kintambo. La messe des funérailles sera célébrée à 11H00 dans l'église paroissiale saint Eloi de Kinshasa-Barumbu. Une première messe sera concélébrée ce vendredi 4 mars à 20H20.
Le père est mort le mardi 25 février.
Né le 2 mai 1957 , il a été ordonné prêtre le  17 août 1986.





Chaire Cardinal Malula : Transformation des conflits et construction de la paix

Rendez-vous à l'Institut Saint Eugène de Mazenod les lundi et mardi prochains.