Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2016

Profession perpétuelle chez les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée

Didier Indibi, Jérémie Kambinyam, Benjamin Kikwete et Serge Ngoyi, missionnaires oblats de Marie Immaculée, étudiants à l'Institut Saint Eugène de Mazenod, ont émis leurs voeux perpétuels le dimanche 25 septembre.
Le père Paul Manesa, vicaire provincial, a reçu les voeux perpétuels dans l'église saint Eloi de Kinshasa-Barumbu. Mgr Louis Mbwol, évêque émérite d'Idiofa, tout premier Oblat congolais, a présidé l'eucharistie.

L'abbé Robert Esamba célèbre en Eglise ses vingt-cinq ans de sacerdoce

Monsieur l'abbé Robert Esamba, prêtre du diocèse de Mweka, dans la province du Kasai, a célébré ses vingt-cinq ans de sacerdoce le dimanche 25 septembre à Kinshasa. Entouré d'une vingtaine de confrères prêtres, il a présidé une concélébration eucharistique dans l'église saint Dominique de Kinshasa-Limete.
Les invités, membres de la famille, mais surtout des religieuses et des prêtres, ont entouré le prêtre dans un repas organisé dans la communauté des Soeurs salésiennes de la visitation.

La maman photographe

Au cœur des jours et des nuits
La maman photographe
Ma nièce vendeuse de pain a été désagréablement surprise par la décision et les manières du nouveau curé de sa paroisse. Il a décidé que la messe ne ressemblera plus à un marché, et ma nièce qui ignorait alors la différence se demande pourquoi cela arrive seulement au moment où elle s’est bien préparée à faire des photos lors de la première communion de son fils. 
Le nouveau curé a interdit tout sifflet, tout vuvuzela dans l’église, quelle que soit la circonstance. Ma nièce le comprend et l’approuve. L’église n’est pas un stade de football, il faut du respect, dit-elle, désapprouvant cette mauvaise habitude qui s’installe à Kinshasa où des sifflets et des vuvuzelas s’introduisent partout et empêchent toute concentration. On donne l’impression que toute notre vie pourrait être un jeu. Ma nièce désapprouve. Mais ma nièce ne comprend pas que le nouveau curé interdise aussi aux parents de photographier leur enfant qui reçoit le corps du Chr…

Les deux prêtres arrêtés par la police à Kinshasa sont libres

Monsieur l'abbé Prosper Sindani et monsieur l'abbé Jean-Paul Mboma, prêtres du diocèse de Kikwit, dans la province du Kwilu, sont libres. Ils ont été arrêtés par la police le lundi 19 septembre. Ils ont été libérés hier mardi vers 18H00, après une nuit dans un cachot du service du "casier judiciaire" à Kinshasa-Gombe.

Vers 11H, le lundi 19 septembre, cinq prêtres de Kikwit ont accouru de leur maison diocésaine située sur l'avenue de la Révolution vers la communauté des Soeurs de la charité de Namur située sur le "petit boulevard" du quartier résidentiel dans la même commune de Limete. Les religieuses avaient appelé au secours, craignant l'incendie qui consumait la maison voisine, le siège du parti politique CNC de Pius Mwabilu. Les prêtres ont aidé à éloigné tout danger. Et ils rentraient chez eux, en passant par la place commerciale de la septième rue. Là, trois jeeps de la police survinrent, tirant, lâchant du gaz lacrymogène et arrêtant des pass…

« Tu ne tueras pas » (Dt 5,17). Communiqué de la Conférence épiscopale nationale du Congo

1. Dans ses différentes prises de position, en particulier dans son message du 24 novembre 2015, la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO) a attiré l’attention des Congolaises et Congolais sur les tribulations qui, à cause des crises socio-politiques récurrentes, ont semé le désarroi dans la population et entraîné la mort de millions de fils et filles de notre pays. En son temps, elle a impérativement demandé que l’on arrête de faire couler le sang.

Sœur Imelda Zandu et sœur Charlotte Matendo élues conseillères générales chez les Sœurs de la Providence de Créhen

Deux des quatre membres du Conseil général de la congrégation des Sœurs de la Providence de Créhen (France) seront désormais des Congolaises : sœur Imelda Zandu et sœur Charlotte Matendo. Sœur Yolande Buzika, supérieure régionale d’Afrique, a participé au chapitre général. Récemment, à Kikwit, dans la province du Kwilu, elle en a fait la restitution à ses consoeurs réunies en assemblée. Elle a ainsi annoncé que le Chapitre général a élu comme supérieure générale la sœur française Claudine Le Meur. Outre les deux Congolaises, il y aura deux autres conseillères générales : la Française Jeannine Leblais et la Belge Myriam Vandermelen.

Sœur Marie-Justine Mpaka, Fille de saint Paul, a célébré ses 25 ans de vie consacrée

Transmettre entre les générations le charisme de la congrégation des Filles de saint Paul, c’est le sens du symbole choisi par sœur Marie-Justine Mpaka Babeki lors de la célébration de ses vingt-cinq ans de vie consacrée. A l’offrande de la messe concélébrée le dimanche 18 septembre dans la cour de la communauté du postulat Reine des apôtres de Kinshasa-Limete, la religieuse a reçu un vase de la sœur Carla Dugo, missionnaire italienne. A son tour, elle l’a transmis à la postulante Rolande Mbala. 
A l’homélie de la messe, le père Baudouin Mubesala, missionnaire oblat de Marie Immaculée, a félicité la sœur Mpaka pour sa fidélité et pour sa générosité à l’appel de Dieu. Puisque beaucoup t’ont aidée sur ton cheminement, a-t-il exhorté, te voilà toi aussi responsable pour en aider plusieurs. Ancienne supérieure des Filles de saint Paul en RDC et en Côte d’Ivoire, Marie-Justine Mpaka est actuellement membre de la communauté du postulat à Kinshasa-Limete.

Sœur Joséphine Nzila, nouvelle Supérieure générale des Sœurs Filles de Marie de Buta

La nouvelle supérieure générale des Sœurs Filles de Marie servante « Ba-Maria » du diocèse de Buta, dans la province du Bas-Uele, s’appelle Joséphine Nzila. Ancienne directrice d’école secondaire, ancienne maîtresse des novices, elle a été élue lors du dernier Chapitre général de la congrégation tenu récemment dans la maison mère de la congrégation, la maison saint Joseph à Buta. L’évêque de Buta, Mgr Joseph Banga, a présidé la messe de clôture du chapitre dans la chapelle de la communauté. Il a félicité les religieuses pour leur ouverture à l’Esprit-Saint tout au long de la retraite annuelle et du chapitre général animés par le père rédemptoriste Adrien Lutete venu de Kinshasa.

Session de formation et retraite annuelle pour les prêtres de Basankusu

L’exhortation apostolique du Saint-Père François Amoris laetitia sur l’amour dans la famille a été expliquée aux prêtres du diocèse de Basankusu, dans la province de l’Equateur. Ils étaient tous réunis au début du mois autour de leur évêque, Mgr Joseph Mokobe, au centre spirituel Nganda ebale ya bomoi à Bonkita. Monsieur l’abbé Symphorien Lopoke, secrétaire de la Commission des séminaires et clergé de la Conférence épiscopale nationale du Congo a animé la session de formation sur le thème : « Pour une Pastorale en faveur du Mariage et de la Famille. Une  lecture guidée de  Amoris Laetitia du Saint-Père le Pape François ». Monsieur l’abbé Lopoke a souligné notamment le fait que malgré de nombreux signes de crise du mariage, le désir de fonder une famille reste vif spécialement chez les jeunes. Et ce désir demande une pastorale de la famille. L’annonce chrétienne qui concerne la famille est donc vraiment une bonne nouvelle en réponse à l’aspiration des jeunes. La complexité des thèmes a…

Première Congolaise à vœux perpétuels chez les Sœurs de la charité de sainte Anne

L’évêque de Popokabaka, dans la province du Kwango, Mgr Louis Nzala, a présidé la messe dans l’église paroissiale Notre-Dame de l’espérance à Mukila, messe au cours de laquelle la sœur Myriam M’wondi Nzwedi a prononcé ses vœux perpétuels de religion entre les mains de sœur Berthilde Mukasangwa, supérieure déléguée des Sœurs de la charité de sainte Anne. Sœur M’wondi a prononcé les trois vœux de chasteté, pauvreté et obéissance et un quatrième, celui de l’hospitalité. Fondée en 1804 à l’hôpital Notre Dame de Grâce de Saragosse en Espagne par le Père Jean Bonal et Mère Maria Rafols, la congrégation des Sœurs de la charité de sainte Anne a l’hospitalité comme quatrième vœu, conformément à son charisme : Charité universelle principalement parmi les plus pauvres, charité faite hospitalité jusqu’à l’héroïsme.

Des novices et des couples s’engagement dans la famille paulinienne

La famille paulinienne de Kinshasa a inauguré, le dimanche 11 septembre, l’année pastorale 2016-2017, au cours d’une concélébration eucharistique présidée dans la communauté Jacques Alberione de Kinshasa-Limete par le père Roberto Ponti, supérieur régional des missionnaires de saint Paul. Le père Ponti a reçu les premiers vœux de quatre novices présentés par le maître des novices, le père Jacques Bosewa. Les nouveaux religieux s’appellent Eric Muzela, Luc Miji, Jonas Mpia et Justin Kadima. Le père Ponti a aussi reçu l’engagement de deux premiers couples membres de l’Institut Sainte Famille, institut séculier agrégé à la société saint Paul. Le père Alphonse Abedi, délégué de l’institut Sainte Famille, a ainsi présenté Augustin Tshimina et Marie-Huguette Kabanga ainsi qu’ Apheillet Mutombo et Guylaine Nyanda. Tous, novices et couples, ont prononcé des vœux de chasteté, pauvreté et obéissance et ajouté un quatre vœu de « fidélité au pape en ce qui a trait aux œuvres apostoliques dans la …

Kilwa-Kasenga : ordinations et Jubilé sacerdotal

Le samedi 3 septembre, dans la paroisse sainte Famille de la cité de Pweto, dans le diocèse de Kilwa-Kasenga, dans la province du Haut-Katanga, Mgr Fulgence Muteba a ordonné trois prêtres, messieurs les abbés Valentin Kibanza, Denis Mofya et Jacques Mwelwa. L’évêque de Kilwa-Kasenga a aussi ordonné un diacre, monsieur l’abbé Raphaël Mwelwa. L’évêque leur a recommandé notamment de suivre l’exemple de fidélité d’aînés qui fêtaient leurs vingt-cinq ans de sacerdoce : Monsieur l’abbé Séverin Sebente, curé de la paroisse Saint Joseph Somboshi et monsieur l’Abbé Hilaire Kamba, natif du diocèse de Kilwa-Kasenga mais incardiné dans le diocèse voisin de Manono.

La Conférence épiscopale prie pour le Dialogue et le pays

COMMUNIQUE  DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE NATIONALE DU CONGO
SUR LE DIALOGUE NATIONAL

1. Dès le lendemain des élections de 2011, la Conférence Épiscopale
Nationale du Congo (CENCO), au travers de ses messages et
déclarations, a toujours souhaité et soutenu un dialogue entre les
forces vives de la Nation comme voie royale pour résoudre les
problèmes en démocratie.
2. A l’heure où se tient le dialogue national tant attendu, la CENCO
implore du Seigneur, Maître des temps et des circonstances, sa lumière
pour qu’elle éclaire les cœurs et les esprits de toutes les forces
vives de la Nation appelées à ce dialogue. Que toutes privilégient
l’intérêt supérieur de la République et apportent leur concours pour
la relance du processus électoral.

Kinshasa : jubilé d’or de la paroisse saint Eloi

Dans l’archidiocèse de Kinshasa, le dimanche 4 septembre, Mgr Louis Mbwol-Mpasi, évêque émérite d’Idiofa, a présidé la messe pour la clôture de la célébration des cinquante ans d’existence de la paroisse saint Eloi. La paroisse s’est donné trois ans pour célébrer son jubilé d’or, dans une église agrandie au double. Inaugurant l’église dans ses nouvelles dimensions, Mgr Mbwol a béni le baptistère et les bénitiers posés aux différentes entrées.
Le jubilé d’or de la paroisse saint Eloi, fondée par les missionnaires oblats de Marie Immaculée, a aussi coïncidé avec la célébration des vingt-cinq ans de sacerdoce de son curé actuel, le père Augustin Anem. Son confrère et condisciple, le père Adelard Apint, missionnaire à Calueque en Angola, est venu célébrer le jubilé d’argent à Kinshasa. Mgr Louis Mbwol, qui avait été leur maître de noviciat, leur a remis solennellement des diplômes de félicitation du Saint-Père François.

Prière et souffrance

Au cœur des jours et des nuits Prière et souffrance
Mon voisin de droite a refusé de se mettre à genou pendant le long chant de la litanie des saints. « Nous allons souffrir », a-t-il chuchoté dès le départ, aussitôt que le diacre avait invité l’assemblée à s’agenouiller pendant que s’étendrait sur un pagne la religieuse qui allait prononcer ses vœux perpétuels de chasteté, pauvreté et obéissance. La religieuse resterait ainsi prostrée pour dire que si elle doit vivre la chasteté, la pauvreté et l’obéissance jusqu’à la fin de sa vie, c’est grâce à Dieu et pas à sa propre force ni sa bonne volonté.

Ordinations diaconales et sacerdotales à Mweka et à Manono

Le diocèse de Mweka, dans la province du Kasai, a accueilli, dans la joie, le dimanche 28 août, l’ordination de deux nouveaux diacres, après deux ans de sécheresse, c’est-à-dire sans ordination diaconale ni sacerdotale, au dire de Mgr Gérard Mulumba. L’évêque de Mweka a imposé les mains sur les séminaristes Charles Cimanga et Bienvenu Mbuyi. C’était sur le parvis de l’église paroissiale saint Athanase Yabanza. A l’homélie de la messe, Mgr Mulumba a d’abord expliqué l’origine du ministère diaconal dans les Ecritures, jusqu’à l’évolution et à l’exercice du diaconat dans l’Eglise aujourd’hui. L’évêque de Mweka a exhorté Charles Cimanga et Bienvenu Mbuyi à tenir aussi dans leur engagement pour l’obéissance et le célibat. Et l’évêque de Mweka a demandé à l’assemblée de continuer à prier pour les vocations.

Luiza : Professions religieuses dans la congrégation du Fils de Dieu

Au diocèse de Luiza, dans les provinces du Kasai central, du Kasai oriental et de la Lomami, le supérieur général de la congrégation du fils de Dieu, le frère Godefroid Zihalirwa, a reçu récemment les vœux perpétuels des frères Paulin Kasombo et Jean-Claude Muamba. Le supérieur général qui a aussi accueilli pour les vœux temporaires le frère Dominique Mukenge, présente sa congrégation fondée en 1980 par Mgr Godefroid Mukeng, évêque émérite de Kananga, alors évêque de Luiza.