Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2016

Noël à Tshumbe

Dans l’homélie de la messe de la nuit de Noël, dans la cathédrale sainte Marie de Tshumbe, dans la province du Sankuru, Mgr Nicolas Djomo a invité les fidèles à s’associer au Saint-Père François pour prier afin que la conscience de tous les Congolais, spécialement celle des dirigeants, soit éclairée par la lumière de Noël. Qu’advienne pour tous une paix véritable et un bonheur durable. 
L’évêque de Tshumbe est arrivé à Tshumbe quelques heures seulement avant la messe de la nuit de Noël. Il est l’un des six évêques qui mènent, à Kinshasa, les négociations politiques encore en cours pour une sortie de crise. Les travaux s’étaient poursuivis toute la nuit du 23 au 24 décembre avant d’être suspendues, et l’évêque de Tshumbe, ancien président de la Conférence épiscopale nationale, avait pris l’avion jusqu’à Lodja avant de continuer par la route sur 150 km. Les fidèles l’attendaient désespérément dans la cathédrale. Leur attente a été comblé.

Noël à Bondo et à Kabinda

La paix pour le pays, l’évêque de Bondo, dans la province du Bas-Uélé, l’a implorée au prince de la paix né à Bethléem. Dans l’homélie des messes qu’il a présidées à Noël dans la cathédrale Sainte-croix de Bondo, Mgr Etienne Ung’Eyowun a insisté sur la paix que le Christ apporte au monde. Cette paix, a-t-il dit, concerne la bonne santé, la concorde des coeurs, l'absence de guerre, la réconciliation et la solidarité; et la paix est aussi un don de Dieu à recevoir. L'évêque a souhaité à tous les fidèles d'être des artisans de paix, chacun là ou Dieu l'a placé. L’évêque de Bondo a aussi souhaité la joie et la paix à la sœur Régine Talia. Le 25 décembre, elle a prononcé ses premiers vœux dans la Congrégation des Soeurs de Jésus Éducateur de Bondo. L'évêque l'a exhortée à trouver sa joie profonde dans le Christ venu sauver l’humanité.

Joyeux Noël et paix pour tous !

Dieu à notre secours ! Joyeuses Fêtes à tous

Joyeuses fêtes à tous ! C'est dans la rue à Lomé (Togo) que j'ai pris cette photo, le 20 décembre 2013 au soir. J'ai accompagné deux religieuses et deux collaborateurs sur des "sites d'intervention". Ils travaillent dans un Centre d'Aide Sociale. Leur cible : les personnes prostituées. 

A Noël, Dieu vient récupérer chacun de nous... Quelle que soit notre situation. L'avenir est toujours devant nous.

Nouveau message du Pape François

Préface à : Nicaise Kibel'Bel, L'avènement du Jihad en RD Congo

Préface
Des publications fleurissent ces temps derniers sur la guerre. Beaucoup ressuscitent de grands spécialistes de la stratégie militaire ou de la polémologie. On réédite à souhait des classiques sur l’art de la guerre. Le monde est envahi par la peur. La menace semble venir de partout, ne laissant de réflexe que pour la défensive et donc la contre-attaque. On nous avait annoncé la paix mondiale après la guerre froide, mais nous n’y sommes toujours pas encore. Très peu de voix audibles s’élèvent assez haut pour calmer les angoisses. Très peu de sages se présentent pour apprendre à l’humanité l’art de la paix, seule garantie crédible pour la survie communautaire. Nicaise Kibel-Bel émet une de ces voix de sagesse. Il se tient comme un veilleur à l’orée de la nuit.
Une fois de plus, comme dans ses précédents livres, l’auteur, journaliste et écrivain, raconte tout le climat d’une guerre quasi permanente entretenue dans le Nord-Kivu, dans l’est de la République démocratique du Congo. Une…

Au coeur des jours et des nuits : Papillon ou bousier ?