Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2017

"Non au blocage" : Message de la Conférence épiscopale

NON AU BLOCAGE !
 Face aux tribulations du moment: prenez courage, car le Christ a vaincu le monde(cf. Jn 16,33)
Message de l’Assemblée Plénière Extraordinaire des EvêquesMembres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO)
1. Nous, Cardinal, Archevêques et Evêques, Membres de la Conférence Episcopale Nationale du Congo (CENCO), réunis en Assemblée Plénière Extraordinaire à Kinshasa, du 20 au 25 février 2017, nous sommes penchés sur la situation socio-politique et sécuritaire qui prévaut actuellement en RD Congo. 
2. Cette situation est préoccupante et prend de plus en plus une allure très inquiétante au risque de plonger notre pays dans un désordre incontrôlable. A cet égard, nous adressons au Peuple congolais un appel à un sursaut patriotique et l’exhortons à ne pas perdre courage.

Assemblée des « mamans catholiques » au diocèse de Molegbe

Au diocèse de Molegbe, dans la province du Nord-Ubangi, le mouvement des mamans catholiques de la paroisse sainte Marie de Bobito, vient de tenir une assemblée générale à Ndango. Pendant trois jours de réunions publiques, différents thèmes ont été exposés par différents orateurs. Des milliers de participants ont ainsi été édifiés notamment sur la santé et la propreté dans un foyer, le rôle de la femme dans l’Eglise et le rôle spécifique de la maman catholique. L’infirmière Marie Dengese, la présidente des mamans catholiques Christine Loko et le diacre capucin José Kabeya ont été les principaux animateurs.

Retraite sacerdotale annuelle au diocèse de Budjala

Le samedi 18 février, une quarantaine de prêtres du diocèse de Budjala, dans la province du Sud-Ubangi, clôturaient toute une semaine de retraite sacerdotale annuelle tenue à Yakamba, à neuf kilomètres de l’évêché. « Sacerdoce ministériel. Appel à l’écoute », tel a été le thème à partir duquel le prédicateur, monsieur l’abbé Alfred Imonda, a exhorté ses confrères. 
Il a fait méditer notamment sur le fait que Dieu qui appelle chacun à son service assure lui-même la protection de celui qu’il a appelé. Ce fut le cas pour Abraham, dans l’ancien testament, pour Jésus et ses apôtres, dans le nouveau.

L’église saint Dominique de Kinshasa a été profanée

L’église paroissiale saint Dominique de Kinshasa-Limete est fermée au culte jusqu’au jour de la purification, suivant le droit de l’Eglise. Mgr Donatien Bafuidinsoni, l’un des trois évêques auxiliaires de Kinshasa, l’a déclaré le dimanche 19 février, lors de la visite effectuée dans l’église quelques heures après la profanation des lieux par un groupe de jeunes gens criant leur haine contre la Conférence épiscopale nationale du Congo, la Cenco.

Message de S.E.Laurent Cardinal Monsengwo Pasinya, Archevêque de Kinshasa

Kinshasa, le dimanche 19.02.2017


Chers Frères et sœurs, 1.Avec toute la nation et l’ensemble de notre peuple, nous nous inclinons devant la mémoire du Président Etienne Tshisekedi, l’icône de la démocratie.
2.Cependant, ces derniers temps, la situation sécuritaire reste préoccupante en RD Congo en général, et à Kinshasa en particulier.

Diocèse de Bondo : La mission du laïc dans la prise en charge de l'Eglise

Au diocèse de Bondo, dans la province du Bas-Uele, la priorité pastorale pour l’année 2017 portera sur « le laïcat adulte capable de prendre en charge son Église ». C’est l’annonce de Mgr Etienne Ung’Eyowun, évêque de Bondo. Il a présidé, du 30 janvier au 5 février, le conseil pastoral diocésain, qui suivait la retraite annuelle des prêtres sur « La mission du laïc dans la prise en charge de l'Eglise ».
Mgr Ung’Eyowum a expliqué que par son baptême et sa confirmation, le chrétien exerce la triple fonction prophétique, sacerdotale et royale. Le prédicateur de la retraite, monsieur l'abbé Justin Doli, a insisté sur la collaboration harmonieuse entre clercs et laïcs, parce que, a-t-il dit, sans laïcs, le ministère sacerdotal est inefficace.

Les religieuses de Kisangani se cotisent pour la Basilique Anuarite

Le chapelet de la divine miséricorde sera prié chaque vendredi pour soutenir la médiation des bons offices assurée à Kinshasa par la Conférence épiscopale nationale du Congo pour une sortie de crise politique. Ainsi l’ont décidé une vingtaine de supérieures majeures des religieuses de la province ecclésiastique de Kisangani, présentes dans les neuf diocèses de Kisangani, Isangi, Bondo, Buta, Bunia, Wamba, Mahagi-Nioka, Isiro-Niangara et Dungu-Doruma. Les religieuses implorent l’intercession de la bienheureuse Marie-Clémentine Anuarite, patronne de l’Union des Supérieures Majeures de la RDC.